Destinations

Interface universelle pour votre intégration SAP

Xtract Universal prend en charge toute une série de systèmes cibles pouvant accueillir vos extractions. Outre les solutions d’analyse décisionnelle, d’intelligence d’affaires et de cloud, différentes bases de données comptent parmi les environnements cibles pris en charge.

Retour au produit

COMBINEZ LES ENVIRONNEMENTS CIBLES DONT VOUS AVEZ BESOIN

Les solutions suivantes sont prises en charge

Alteryx
Alteryx Connect
Amazon Redshift
Amazon S3
Azure Blob Storage
Azure SQL
EXASolution
Generic transport protocols, such as OData, CSV and HTTP*
HP Vertica
IBM DB2
MicroStrategy
MySQL
Oracle
PostgreSQL
Power BI
Power Pivot
Qlik
Salesforce
SAP HANA
SharePoint
Snowflake
SQL Server
Tableau
Teradata

*…sans oublier les autres. À ceci s’ajoute l’offre de flux de données aux autres formats courants comme OData, CSV et HTTP afin de permettre l’accès aux environnements cibles pouvant traiter ces formats (p. ex. Excel, Access ou un nombre élevé de fournisseurs tiers et de partenaires OEM).

L’architecte ou le superutilisateur décide lui-même du degré d’automatisation. Dans le cas le plus simple, l’objet source SAP est répliqué dans l’environnement cible respectif et y est créé automatiquement avec toutes ses métadonnées. La migration des types de données est exécutée avec le moins de changement possible. Les routines de conversion standardisées (p. ex. pour les champs de date SAP) sont garantes de succès rapides et assistent les architectes du mieux possible. Ceci s’applique naturellement aux enregistrements d’écritures deltas, autrement dit, les données ayant subi des modifications depuis la dernière extraction.

Il est toutefois également possible d’influencer chaque détail du processus de transfert si nécessaire. L’architecte peut ainsi ajuster les données utiles et les métadonnées provenant de la source SAP au cours du transfert de données selon ses besoins. Ceci peut porter tant sur de simples conversions de type ou de format que sur des historisations de données de base, des contrôles de qualité ou des routines individuelles lors de l’enregistrement de données incrémentielles.

La formulation de toutes ces opérations est effectuée en utilisant les dialectes SQL des systèmes cibles et un langage script propriétaire et puissant. Selon l’architecture, il peut être fait appel à d’autres types de système cible, comme les macros ou des procédures plus complexes.